Laura Baudelet - Portrait (48).jpg

Soprano française, Laura se découvre très tôt une passion pour les arts de la scène. Elle s’initie au piano, à la danse et au théâtre, et cultive sa passion des beaux textes en classes préparatoires littéraires (hypokhâgne et khâgne) puis en master Lettres et Arts à la Sorbonne. Elle obtient son prix de chant au CRR, puis gagne le premier prix de la Fondation Kaminsky à Berlin et le prix du public à L’Opéra de Lille lors de la finale régionale du concours Voix Nouvelles en novembre 2017. Elle se perfectionne actuellement auprès de Sylvie Valayre à Paris. 

 

Sur scène, elle est Fiordiligi au Luxembourg, Sybil Merton (création de l'opéra Delitto e Dovere d'Alberto Colla) au festival des Deux Mondes de Spoleto ou encore Micaëla au théâtre Coccia de Novara, et Donna Elvira à Vendôme. Elle se produit également dans plusieurs festivals : Musica Nigella sous la direction de Takénori Némoto, l’Arca au Luxembourg, Remp’Arts près de Toulouse, Les Escapades Musicales, Fiat Cantus, La Villa Médicis à Rome. Elle est Violetta Valéry dans la Traviata au festival Più di Voce puis Lià dans L'Enfant Prodigue de Debussy à Honfleur, avant de jouer les rôles de Madame Tell et Marie à l'Opéra de Reims dans le Guillaume Tell de Grétry, et Alcina à Vendôme.

Cette saison s'ouvre La Traviata en Île-de-France, puis Barberine à l'opéra de Clermont-Ferrand et Guillaume Tell à Semur-en-Auxois.